Es ist soweit.../Ça y est

Mardi, 11 mai 2010

Meine erste Printrezension ist erschienen!! Und zwar habe ich für die popfeministische Zeitschrift Missy Magazine das neueste Buch der französischen Feministin Elisabeth Badinter, Le Conflit, vorgestellt. Die Ausgabe gibt es ab Montag in allen Bahnhofs- und Flughafenbuchhandlungen in Deutschland, Österreich und der Schweiz sowie online und in ausgewählten Buchläden zu kaufen (Abonnentinnen dürften ihr Exemplar schon bekommen haben).



Ma première critique papier est parue !! J'ai en effet rédigé un article sur Le Conflit d'Elisabeth Badinter pour la revue féministe pop allemande Missy Magazine. Le numéro en question sera disponible dès lundi dans tous les kiosques des gares et aéroports d'Allemagne, de Suisse et d'Autriche ainsi que dans certaines librairies allemandes. Pour qui désirerait se le procurer depuis l'étranger, les commandes en ligne, au numéro ou abo (4 numéros par an), sont possibles.
Pour ceux et celles qui ne lisent pas l'allemand ce post n'a bien sûr aucun intérêt... mais une critique en français du Conflit sur ce blog est prévue ;-).




Rétroliens


Rétrolien spécifique pour ce billet
    Pas de rétroliens

Commentaires


    #1 Skuld sur 05/12/10 à 10:12
    C'est le début de la gloire, dites-moi. Champagne!!! :-)
    #1.1 Niessu sur 05/13/10 à 01:02
    Merci mais la gloire est un bien grand mot dans ce cas ;-). Je ne nie cependant pas une légère pointe de fierté :-).
    #2 Mo sur 05/13/10 à 09:57
    J'attends ça avec impatience!! pas trop de retouches?
    #2.1 Niessu sur 05/13/10 à 01:22
    J'irai t'acheter un exemplaire lundi (en plus il y a plein de chouettes articles dans ce numéro et de très belles photos). Il y a eu quelques retouches (ça en soi ça ne me gêne pas trop, c'est normal) et surtout l'article a été augmenté de plusieurs paragraphes (très bien intégrés au reste, il n'y a que moi pour m'en rendre compte). Ça m'a un peu perturbée parce que je n'avais pas été prévenue (je crois que tout c'est passé dans la précipitation, je t'avais expliqué). Surtout que ce sont des choses que j'aurais écrites si j'avais su que je pouvais faire plus long (j'avais déjà efectué des coupes pour bien respecter le nombre de signes prescrit). Je leur ai envoyé un mail pour leur dire que la prochaine fois j'aimerais pouvoir lire la version définitive du texte avant impression. Je ne me suis pas fâchée parce que je me doute qu'elles ont agi comme ça dans l'urgence et non par mauvaise foi. D'ailleurs quand je vois la qualité thématique, visuelle et rédactionnelle du magazine je reste admirative.
    #2.1.1 Niessu sur 05/13/10 à 02:36
    Je viens de recevoir une réponse: excuses pour le cafouillage (il y a eu cafouillage dû au manque de temps, j'aurais dû recevoir l'article avant impression) et explications pour les modifs (malatentendu à la base sur la longueur etc. mon texte était en fin de compte trop court et tout). Bien sûr, c'est con que ça se soit passé comme ça mais je suis soulagée d'avoir pu tirer ça au clair et de savoir qu'il s'agit d'un simple malentendu :-).

Ajouter un commentaire

Marquer un texte en gras: *mot*, souligner un texte: _mot_.
Les smilies standard comme :-) et ;-) sont convertis en images.

Pour éviter le spam par des robits automatisés (spambots), merci d'entrer les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessous dans le champ de fomulaire prévu à cet effet. Assurez-vous que votre navigateur gère et accepte les cookies, sinon votre commentaire ne pourra pas être enregistré.
CAPTCHA