inn mesti kvenskǫrungr*

Mardi, 7 avril 2009


I've been away for a long time, my friends, lost on the strange planet Saga from the distant Old-Norse Icelandic Literature galaxy, surrounded by its impressive inhabitants. I spent six months there observing them, describing their heroines, fighting against the demons of self-doubt and sleep deprivation, comparing my findings with those of former timespace-travellers and finally producing a 94 pages-long thesis entitled Konzeptionen des weiblichen Heroismus in ausgewählten Isländersagas (Conceptions of Female Heroism in Selected Sagas of the Icelanders). I turned it in yesterday – alea jacta est – and am now reviving my dear literary playground – though I won't be able to post that often until July, as I will have to study and read a lot for my upcoming exams. I'll be back very soon with new book reviews.


Exclusive pics of one the beds I misused as a workplace – NB: These are but a few of the books I borrowed from the library...





*the greatest of women (of Guðrún Ósvífrsdóttir in Laxdœla saga)


Nyheter from Saga- und Magisterland

Mercredi, 24 décembre 2008


No, I'm not dead, nor have I been kidnapped by furry aliens or stinking trolls. My head has only been invaded by rather exotic names like Auðr, Unnr, Hallgerðr, Bergþóra, Guðrún, Freydís and the like, who seem to feel very at ease there, and show no interest in leaving for the next couple of months...

Das Bloggen vermisse ich jedoch SEHR, deswegen:

En ce jour béni du sympa Saint Sapin, je sors de ma torpeur bloguesque hivernale – je boulotte mes chocolats vite fait bien fait et retourne me coucher – pour vous souhaiter à tous, chers lecteurs, de joyeuses fêtes. Si jamais vous cherchez encore une idée de cadeau – à offrir en retard, certes – originale et peu onéreuse – j'en vois déjà qui se réjouissent ;-) – je vous conseille La saga de Gísli Súrsson en Folio 2 euros. Les AIAMA (Auteurs Islandais Anonymes du Moyen-Âge) vous remercient d'avance de contribuer à faire connaître leurs oeuvres à un public large et varié :-D.

Invaded, I told you, and colonized, overwhelmed... ;-)

Ha det så bra!
Liebe Grüße och God Jul!


Les littératures du Nord : 1ère partie

Dimanche, 4 novembre 2007


Il y a quelques temps Papillon a mis en ligne une liste des livres scandinaves qu'elle avait lu et, sachant que c'est aussi une de mes littératures de prédilection, m'a encouragée à faire de même. Donc voilà, je me lance. Petite explication préalable : Je fais des études de philologie scandinave (en autre) depuis maintenant six ans, ce qui m'amème souvent à lire des textes assez spéciaux, que je juge parfois sans intérêt ou qui ne sont pas traduits. Je ne vais pas mettre tous les titres ici, car je ne les ai plus tous en tête (voilà ce qui arrive quand on bosse avec des photocopies qui finissent par se perdre...), mais au moins tous ceux que j'ai dans ma bibliothèque (sans compter ceux en attente ;-)). Non en fait (je viens de me rendre compte de la quantité que ça représente), je ne vais mettre que ceux que j'ai trouvé au moins pas trop mal.

J'en ai lu certains en vo, d'autres en traduction ou encore en traduction et en vo. Je parle le suédois et le norvégien (enfin, du suédois déguisé en norvégien) et je lis avec plus ou moins de mal le danois. J'ai quelques notions d'islandais moderne, mais je me débrouille mieux avec le vieil islandais/vieux norrois (le dico reste cependant un outil indispensable ;-)). J'ai fait aussi un peu de finnois il y a longtemps – le finnois n'est pas une langue scandinave, mais la Finlande fait géographiquement, historiquement et culturellement partie de la Scandinavie – mais j'ai presque tout oublié.


MOYEN-ÂGE ET TEXTES ANONYMES :

L'Edda (appelée aussi Edda poétique). Lue en traduction allemande et en partie en vieux norrois.

L'Edda de Snorri Sturluson (appelée aussi Snorra Edda). Lue en partie (vieux norrois + diverses traductions).

Eyrbyggja Saga (La saga de Snorri le Godi). Intéressante mais complexe. Peut-être pas la première saga à lire pour découvrir le genre.

Gísla saga Súrssonar (La saga de Gísli Súrsson) Lecture en cours. Probablement plus adaptée comme première initiation aux sagas (et disponible en folio 2 euros ;-)).

Tristrams saga ok Ísöndar (La saga de Tristan et Yseut). Traduction/adaptation en vieil islandais du Tristan de Thomas. Lue en traduction française et en partie en vo. Chouette à lire. À conseiller à ceux qui aiment Chrétien de Troyes.

Le Kalevala. Très bien mais pas évident à lire (vocabulaire très particulier). A lire en écoutant du Sibelius ;-). Lu en français.

NORVÈGE :

Hamsun, Knut : Den sidste Glæde (La dernière joie)
Lu il y a longtemps en français. Pas mal.

Hoel, Sigurd : Syndere i sommersol
Lu en allemand il y a des années (Eine kleine Sommersünde). Bien. Non traduit en français.

Ibsen, Henrik :
Et Dukkehjem (Une maison de poupée)
Lecture obligatoire ; lu en norvégien et en français. Très bien. :-D

Peer Gynt. Lu en français. Bien.

Loe, Erlend : Naiv. Super. (Naïf. Super.).
Lu en français. Sympathique. :-)

Nilsen, Tove : Lystreise (Gestations).
Lu en français (à relire en vo). Très bien, très belle écriture. :-D

Undset, Sigrid :
Kristin Lavransdatter. Kransen. (Christine Lavransdatter. La couronne.).
Lu il y a des éternités en français. Très bien, il faudrait que je lise la suite (3 volumes en tout). :-)

Vaaren (Printemps). Lu en français (à relire en vo). Superbe. :-D :-D

Vigaljot og Vigdis (Vigdis la farouche). Lu en français. Bien. :-)

Vesaas, Tarjei : Is-slottet (Palais de glace).
Lu en français. Superbe. :-D :-D

Wassmo, Herbjørg :
Dinas bok (Le livre de Dina)
Lu en français. J'avais adoré. :-D :-D

Lykkens sønn (Fils de la providence)
Lu en allemand. J'avais adoré. :-D :-D

Karnas arv (L'héritage de Karna)
Lu en allemand. J'avais adoré. :-D :-D

Reiser (Voyages)
Lu en français (à relire en vo). Très bien (mais très différent du Livre de Dina etc). :-D :-D

ISLANDE :

Bergsson, Guðbergur : Svanurinn (L'aile du cygne)
Lu en allemand. Je m'en souviens à peine.

Guðmundsson, Einar Már :
Englar alheimsins (Les anges de l'univers)
Lu en français. Super. :-D

Riddarar hringstigans (Les chevaliers de l'escaliers rond)
Lu en allemand. Je m'en souviens à peine.

Ólafsson, Bragi : Gæludýrin
Lu en allemand (Die Haustiere). Intéressant, sorte de Métamorphose (Kafka) à la sauce islandaise. Non trafuit en français. :-)

Sigurðardóttir, Steinunn :
Hjartastaður (La place du coeur). Lu en français. J'avais adoré. :-D :-D

Tímaþjófurinn (Le voleur de vie). Lu en allemand. Bien mais moins que le précédent. :-)

Jöklaleikhúsið. Lu en allemand (Gletschertheater). Drôle, mais lu au mauvais moment. Non traduit en français. :-)


À chaque jour suffit sa peine et cette liste est déjà très longue, donc les livres danois, suédois et finlandais feront l'objet d'un second billet.

to be continued ...


(Page 1 de 1 sur 3 billets au total)